• Français
  • English
  • Deutsch
  • Español

Mes sélections

share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Current Size: 100%

Les communes de l'agglomération

Voir le plan des communes de l'agglomération de La Rochelle.

 

ANGOULINS

Petit village côtier, Angoulins a su garder son authenticité autour de son église fortifiée du Xème siècle (classée) et son château Seignette où est installée la Mairie. On aime flâner dans son vieux bourg pittoresque, dans ses ruelles et sur ses placettes, profiter de sa plage et se promener le long de ses falaises calcaires.

A VOIR : la Maison de l’éclusier à Saint-Jean des Sables etqui enjambe le chenal ; les cabanes de pêche au port natureldu Loiron.

 

AYTRE

Avec plus de 3,5 km de côtes en partie sablonneuses et une anse peu profonde, Aytré attire de nombreux véliplanchistes et kite-surfeurs. Aytré est devenue au fil des années l’un des plus importants pôles industriels du département grâce à son usine Alstom de construction de rames TGV et tramways, et à ses deux zones d’activités. Des ostréiculteurs continuent également à y perpétuer la tradition charentaisede l’élevage des huîtres.

A VOIR : le bateau-cheval ou cheval d’Aytré, une sculpturede 10m de long et 6m de hauteur réalisée par l’artiste Christian Renonciat. Le Moulin de Bongraine du XVIIème ; plus de 15 moulins à vent présents dans la commune.
A FAIRE : programme d’activités sur la plage proposées chaque année en juillet et août. Demandez le programme à l’Office de Tourisme de l'agglomération de La Rochelle.


BOURGNEUF

Probablement fondée par les Templiers au XIIIème siècle, Bourgneuf s’est développée autour d’un village historique, dont la structure en «village-rue» et une majeure partie du bâti sont conservées depuis plus de deux siècles. Bourgneuf a su conserver tout le charme associé à son identité rurale.

A VOIR : Les venelles et les puits témoins du quotidien desvillageois d’autrefois.

 

CLAVETTE

Située à moins de 10 km de La Rochelle, Clavette est une commune dont l’activité a longtemps été réservée àl’agriculture et la vigne et qui aujourd’hui témoigne d’un doux mélange entre ruralité et urbanité. Principalement constituée de terres agricoles, Clavette offre des paysages de plaines et de champs ouverts sur l’horizon.

A VOIR : église Notre-Dame XVème et XIXème siècle.

 

CROIX-CHAPEAU

Située à 13 km au sud-est de La Rochelle, Croix-Chapeau est une commune en plein essor bénéficiant d’un environnement naturel préservé.

A VOIR : magnifique point de vue sur tout le littoral depuis les zones d’exploitation agricole.

 

DOMPIERRE-SUR-MER

Traversée par le canal de Marans, la commune comprend de nombreux hameaux tels Chagnolet, les Brandes, la Fromagère, Belle-Croix. Ancienne commune rurale elle bénéficie d’un centre bourg dynamique autour de l’église et de la place du Marché.

A VOIR / À VISITER : château de la Péraudière qui abrite un producteur de Cognac et Pineau
A FAIRE : promenade dans le Bois de pin et son parcours sportif ; suivre en vélo les chemins de la Vélodyssée et Vélofrancette qui longent le canal.
RDV FESTIF : la traditionnelle Fête de la pomme en octobre.

 

ESNANDES

L’histoire d’Esnandes est fortement liée à l’ostréiculture et à la mytiliculture. Encore aujourd’hui des mytiliculteurs y produisent des moules de bouchot la "Charron". Commune la plus au nord de l’agglomération rochelaise, elle fait partie du Parc Interrégional du Marais Poitevin. Le village abrite d’ailleurs la Maison de la Baie du Marais Poitevin et son musée de la Mytiliculture, mais également l’église fortifiée Saint-Martin.

 

L’HOUMEAU

Village ancien, l’Houmeau conserve de nombreux témoignages de son passé chargé d’histoire, dont les arbres centenaires du parc de la Mairie et un ancien séminaire où est installé depuis 1983 le CREMA (Centre de Recherche sur les EcosystèmeMarins et Aquacoles). Ses ruelles étroites ne sont pas sans rappeler celles de l’île de Ré, située juste en face. Sa petite plage de galets dominée par des falaises offre d’ailleurs une vue imprenable sur l’élégante courbe du pont de l’île de Ré. Le charme de L’Houmeau, c’est aussi le petit Port du Plomb, que le village partage, par une passerelle, avec la commune de Nieul-sur-Mer (voir aux alentours).

A VOIR : la Fontaine Grimeau qui approvisionnait les naviresmouillant au Port du plomb par un aqueduc souterrain. 
A FAIRE : dégustations d’huîtres chez des producteurs entre Lauzières et l’Houmeau. Promenade le long de la longue plage de galets.

 

LA JARNE

Avec les champs à sa porte, la commune cultive son lien à la nature, notamment grâce à son centre d’accrobranche et son domaine équestre. Elle conserve aussi un beau patrimoine architectural constitué notamment d’une église romane, du château de Buzay, de maisons XVIIème et d’un dolmen du mégalithique. Jean Guiton, Maire de La Rochelle durant le Grand Siège y a fini sa vie dans son domaine de Repose-Pucelle aujourd’hui disparu.

A VOIR : dolmen dit « La pierre levée ».

 

LA JARRIE

Charmante commune dont le centre bourg est parcourue de rues piétonnes aux allures d’antan et bordées d’un bâti traditionnel charentais ou de murs en pierres apparentes. Louis XIII y séjourna durant le 1er siège de La Rochelle en 1621.

A VOIR : les puits et pigeonniers liés aux usages traditionnels.

 

LAGORD

Une des premières paroisses protestantes de la région, qui prit une part active aux guerres de religions notamment en 1573. Les bois d’Huré et celui du Clavier rappellent que Lagord était autrefois couverte de forêts.

A VOIR : le Château d’Huré, belle demeure construite au XVème siècle, le moulin de Lagord, appelé aujourd’hui Moulin Benoist et l’Eglise du Prieuré de Notre-Dame de Lagord.


MARSILLY

Le long de sa côte aux falaises découpées, Marsilly offre l’un des plus beaux points de vue sur la baie de l’Aiguillon. De tradition mytilicole et agricole, le village est connu pour son Golf de La Prée, en bordure du littoral, dont le nom renvoie à l’origine du terrain, un pré salé pour l’élevage bovin.

A VOIR : l’église avec son imposant clocher porche du XIVème siècle, classé Monument Historique ; chêne bicentenaire, seul arbre de la liberté remarquable restant en Charente-Maritime ; La Richardière, grande bâtisse du XVIème oùGeorges Simenon demeura de 1931 à 1934.
A FAIRE : Musée des Graffitis Anciens.

 

MONTROY

Présence d’un joli bois de plusieurs hectares propice aux balades en pleine nature.

A VOIR : le Moulin de Saint-Julien de Montroy ; l’égliseSainte-Anne.

 

NIEUL-SUR-MER

Bien abritée derrière l’Ile de Ré, Nieul-sur-Mer est irriguée par un petit cours d’eau "le Gô" et isolée de la mer par les marais de Lauzières. Le village s’étend du lieu-dit Le Payaud jusqu’à Lauzières en bordure littorale, où le petit Port du Plomb témoigne de l’activité maritime ancienne du bourg. Dans ce décor pittoresque, s’entremêlent cabanes ostréicoles, maisons basses, anciens marais salants reconvertis en bassins d’affinage des huîtres, des barques transformées en jardinières...

A VOIR : clocher de l’église datant du XIIIème siècle ;demeures des XVIIIème et XIXème siècles ; cabanes ostréicoleset carrelets.

 

PÉRIGNY

La commune se caractérise par la coulée verte du canal de Rompsay et les 30 hectares d’espaces verts du parc du Château de Coureilles. Aux portes de La Rochelle, Périgny dispose également d’équipements collectifs d’envergure comme le centre aquatique « Palmilud » et son parc paysager de 3 hectares.

A FAIRE : sentier pédestre et cyclable le long du canalde Rompsay et promenades en canoës.

 

PUILBOREAU

C’est sur la commune de Puilboreau que s’est développée à partir de 1971 la zone commerciale de Beaulieu. Dans sa partie arrière, la commune abrite des zones pavillonnaires et de nombreux circuits pour les sportifs et promeneurs autour du parc de La Tourtillère.

A VOIR : château de la Tourtillère restauré fin XVIIIème ;le Manoir de Baillac ( privé visible de la r ue).

 

SAINT-CHRISTOPHE

Située à l’écart des grands axes de circulation, Saint-Christophe s’étend dans un cadre champêtre et verdoyant. A 13 km des plages et 15 km de La Rochelle, le village constitue un point de départ idéal pour les visites de l’Aunis. La commune est parcourue par un ruisseau, le Saint-Christophe, qui prend sa source à Belle d’Oie et coule jusqu’au Moulin du Marais.

A VOIR : le Moulin à vent du Fresne (visible depuis la route :situé à proximité du Péré de Saint-Christophe en bordurede la D108). Le blason placé dans le mur du moulin, indiquequ’il s’agit d’un moulin royal.

 

SAINT-MEDARD D’AUNIS

La commune située entre la plaine d’Aunis et les marais de la vallée du Curé, est au départ de plusieurs sentiers de randonnée amenant à la découverte de neufs hameaux en bordure des zones humides et boisées. La polyculture donne à son paysage une coloration variée et changeante au fil des saisons.

A VOIR : le Moulin Cabané dit « Moulin brûlé » décapité parles Allemands pour servir de tour de guet lors de la SecondeGuerre Mondiale.

 

SAINTE-SOULLE

Commune à l’habitat dispersé sur un vaste territoire agricole, Sainte-Soulle se compose de plusieurs lieux-dits et hameaux entourés de verdure. Grandes et Petites Rivières, Saint-Coux... ces noms évoquent une douceur de vivre, proche de la nature. Les maisons bourgeoises du XIXème siècle essaiment dans le bourg, à côté d’une imposante église.

A VOIR : château de la Grimenaudière ; église St-LaurentXIIème, XVIème, XVIIIème ; nombreux puits et fontaines dansle village.

 

SAINT-ROGATIEN

Petite façade d’église romane à découvrir lors de promenades pédestres ou cyclables. Vieux bourg où demeurent des maisons en pierres et des puits typiques.

A VOIR : maison Massiou du XIXème siècle visible depuisle parc et où le peintre William Bouguereau, séjournaplusieurs fois.

 

SAINT-VIVIEN

A proximité de l’océan, bordé de champs et de marais, St-Vivien est un petit village très ancien où ont été découverts des enclos funéraires d’époque préhistorique allant de l’âge de bronze à l’âge de fer, ainsi qu’une villa gallo-romaine.

A VOIR : église St-Vivien XIème, XIVème et XVIIIème.

 

SAINT-XANDRE

On raconte que le village de Saint-Xandre fut créé par des laboureurs avant même la naissance de La Rochelle. Encore aujourd’hui, cette commune est la plus rurale de l’agglomération et compte de nombreuses exploitations agricoles. Elle est également connue pour son château de La Sauzaie, datant du XVIIème siècle, où Louis XIII et le Cardinal Richelieu séjournèrent pendant le siège de La Rochelle. Edifice qui reste la plus belle demeure destyle Rocaille des environs de La Rochelle.

A VOIR : église Sainte-Candide XV ème et XVIIème ; puits.

 

SALLES-SUR-MER

Si la commune de Salles-sur-Mer ne borde pas la côte, l’eau y est présente en quantité sous forme de marais. Ces espaces humides lui ont donné une végétation typique, déjà très appréciée des bourgeois rochelais du XVIIIème siècle qui y ont érigé leurs résidences champêtres. Les châteaux de l’Herbaudière, de Mortagne-la-Jeune, du Roullet, de Cramahé, de l’Héronière et les Borderies témoignent de ce riche passé et d’un lieu de villégiature prisé par les citadins. Ce beau patrimoine architectural contribue largement au charme de la commune.

A VOIR : église Notre-Dame XVème et XVIIème ; châteaux.

 

THAIRÉ

Village pittoresque chargé d’histoire et qui a conservé une grande richesse du bâti liée à la vigne. Eglise fortifiée, Notre-Dame de l’Assomption, datant des XIVème et XVème siècles, dont le clocher est inscrit depuis 1925 au titre des Monuments Historiques.

A VOIR : au coeur du village, un « baloir » de briques et debois datant du XVème siècle.
RDV FESTIF : chaque année au mois d’août la communede Thairé propose la traditionnelle Foire aux Oignons, avecmarchés, repas en plein air et animations.

 

VÉRINES

Vérines est composée de trois bourgs distants d’environ 1,6 km. Son nom atteste l’existence d’un atelier de verrerie dans l’Antiquité ou au Moyen Âge. Au nord-est de Vérines, Loiré a pour origine le nom gallo-romain « laurius ». Des découvertes archéologiques témoignent d’ailleurs d’une occupation du sol à l’époque Gallo-Romaine. Au sud-est du village, on trouve Fontpatour (« la Fontaine du Pasteur »).

A VOIR : église Notre-Dame de l’Assomption XIVème,XVIIIème, XXème.

 

YVES

La commune d’Yves est principalement connue pour sa baie qui constitue l’un des principaux sanctuaires de l’hexagone pour les oiseaux migrateurs. Entouré de marais, le site est classé Réserve Naturelle depuis 1981 et géré par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Située à l’extrême sud de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle élargie, à proximité de Fouras, Yves partage avec Châtelaillon-Plage le petit village conchylicole des Boucholeurs.

A FAIRE : maison de la Nature : accueil, promenades etobservation dans les marais de la réserve naturelle.
  • Visites

Notre sélection
La Rochelle tourisme

Réservez

Réservation

La Rochelle City Pass
La Rochelle Tourisme
  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Español