• Français
  • English
  • Deutsch
  • Español

Mes sélections

share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Délice de fêtes

Par Tiffany,
Chargée d'hébergement ...

Tiffany

Commentaires (0)

A table !

Un soupçon de créativité, un zeste de savoir-faire et une bonne dose de gourmandise, voici mes ingrédients secrets pour réussir à coup sûr vos gâteaux et chocolats pour les fêtes !!

 

Mouais, un peu facile me direz-vous ? Ok, ok je vais vous dévoiler un peu plus en détails le contenu d’une recette façon 17 ! D’abord j’enfile mon ancienne veste de l’école hôtelière (et oui avant d’être à l’Office de Tourisme, j’ai appris les rudiments de la cuisine que j’adore !) et c’est partie pour la fabrication de bonbons chocolat noir, ganache aux saveurs de pain d’épices car qui dit fêtes de fin d’année dit chocolats, pralinés, orangettes et autres bonbons gourmands !! Nous avons d’ailleurs à La Rochelle d’excellents artisans chocolatiers et dont certains donnent même à voir, les coulisses de leur atelier !

 

Allez, on relève les manches et c’est parti ! Pour la coque du chocolat je vous conseille le chocolat noir car il est plus facile à travailler que le chocolat blanc ou au lait. Pour la ganache j’ai choisi la saveur du pain d’épices qui pour moi est la meilleure évocation de Noël. Mais vous pouvez bien sûr, si vous préférez, la parfumer à l’orange, mandarine, noisette ou même caramel au beurre salé de l’île de Ré !

 

Le matériel indispensable : une balance, un thermomètre de cuisine, un moule à chocolats transparent (différentes formes existent pour obtenir des effets graphiques variés : carré, rectangulaire, en dôme… à vous de choisir !), une poche à douille et du petit matériel type casserole, bols, spatule...

Les ingrédients pour la coque : du chocolat noir de préférence à environ 70/80%.

Les ingrédients pour la ganache : le même chocolat que pour la coque (200g), de la crème (160g), du miel (30g), du beurre (30g) et l’ingrédient aromatique que vous aurez choisi pour surprendre vos invités ! De mon côté donc, de la poudre de pain d’épices (20g). Hummm ça sent bon Noël !

 

D’abord… Un peu de discipline et de justesse !

Avec le chocolat, on ne plaisante pas ! Et surtout si l’on souhaite qu’il remplisse toutes ses promesses : obtenir un bonbon brillant, croquant et savoureux. Pour cela chaque chocolat demande ce que l’on appelle, un tempérage particulier. C’est la valse des températures !

Mettre le chocolat à chauffer au bain-marie pour le faire fondre. Chauffer jusqu’à atteindre 45 degrés, puis écarter du feu pour le laisser refroidir à 27 degrés et enfin, réchauffer le chocolat à nouveau au bain marie pour qu’il atteigne cette fois, 31 degrés. Attention à bien mettre le thermomètre au cœur du chocolat et à ne pas toucher les bords de votre récipient qui lui est plus froid car cela pourrait vous induire en erreur et fausser le tempérage.

Cette étape demande un peu de discipline et d’attention mais le jeu en vaut la chandelle !

 

Ensuite… Un peu de créativité et de gourmandise !

Durant toute la phase de tempérage, vous aurez le temps (si vous ne mettez pas continuellement votre doigt dans le chocolat fondu… On le fait tous !!) de préparer votre ganache !

Faire fondre 200g de chocolat. Puis faire chauffer la crème, le miel et la poudre de pain d’épices jusqu’à petite ébullition. Verser en trois fois, tout en remuant, le mélange crème, miel et épices sur le chocolat. Enfin, ajouter le beurre. Et voilà, votre ganache est prête ! N’hésitez pas à la gouter (oui cette fois vous avez le droit !! héhé) pour voir si elle est suffisamment parfumée à votre goût. Réservez là dans une poche à douille pour le futur garnissage !

 

Puis… Un peu d’adresse et de patience !

Ca y’est tous vous éléments sont prêts : la ganache attend de garnir généreusement les bonbons au chocolat et le chocolat de la coque a terminé son échauffement musclé !

Maintenant, votre mission consiste à… les assembler ! D’abord, verser le chocolat sur votre moule pour remplir toutes les coques. Le chocolat va déborder c’est normal : retournez le moule pour faire couler tout l’excédent et ne laisser au fond de chaque coque, qu’une fine pellicule. Réserver le moule au frais pour bien faire prendre le chocolat.

Une fois le chocolat durci, garnir les coques avec la ganache. Pensez à laisser un peu d’espace au-dessus pour pouvoir refermer vos bonbons avec une dernière couche fine de chocolat. Racler et réserver le tout…

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin… Un peu de force et beaucoup de gourmandise !!

Lorsque vous regardez votre moule et que par transparence, le chocolat semble se décoller de la paroi, c’est l’instant de vérité… Cela signifie que vous pouvez (enfin !) les sortir du moule et découvrir s’ils sont aussi brillants que vous l’espériez. Taper donc énergiquement le moule pour décoller les bonbons.

Arrive enfin le moment le plus dur de la recette je l’admets volontiers… essayez de ne pas tous les dévorer !!!! :-)

 

Vos chocolats "maison" feront assurément sensation auprès de vos amis et de votre famille ! Et pourquoi ne pas les déposer dans un joli sachet, au pied du sapin ?

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Votre commentaire :

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Visites

Notre sélection
La Rochelle tourisme

Réservez

Réservation

La Rochelle City Pass
La Rochelle Tourisme
  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Español