• Français
  • English
  • Deutsch
  • Español

Mes sélections

share
Version imprimableSend by emailversion PDF

Marché de La Pallice

Par Sophie,
Chargée de Communication ...

Sophie

Commentaires (2)

A table !

Bien sûr, les Halles du centre-ville de La Rochelle sont incontournables pour tous ceux qui aiment les bons produits de saison, du terroir et l’ambiance conviviale du marché. Mais il en existe un autre, pas forcément très connu des visiteurs de La Rochelle car un peu excentré du centre-ville, mais qui lui aussi, vaut vraiment (vraiment !) le détour.

 

Il s’agit du marché de La Pallice, à l’ouest de La Rochelle qui se déroule tous les dimanches matins. Ancienne habitante du quartier de Port-Neuf, j’avais souvent l’habitude d’y aller. Mais même aujourd’hui, alors que je vis à Salles-sur-Mer (une charmante petite commune de l’agglomération rochelaise et dont il faudra absolument que je vous parle prochainement !), je continue à me rendre sur ce marché que j’affectionne particulièrement. Et ce, malgré les 20/25 minutes pour le rejoindre en empruntant la rocade.

Si vous logez à La Rochelle, je vous conseille de prendre le bus (ligne 1 en semaine et ligne 41 le dimanche) depuis la Place de Verdun car c’est vrai, le marché est très fréquenté des rochelais et l’on évite comme ça tout problème de stationnement. Ceci dit, j’ai pour ma part, toujours trouvé une place pour ma Twingo ! Les plus motivés peuvent aussi emprunter un vélo jaune en suivant : Place de verdun > Avenue du Général Leclerc > Avenue Edmond Grasset > Avenue Carnot > Avenue Denfert Rochereau > Rue Alphonse de Saintonge > Boulevard Maréchal Lyautey = 20 minutes.

Le marché est en, plus ou moins, deux parties : alimentaire et non alimentaire. J’avoue n’être allée que très rarement dans la partie « vestimentaire.. » car lorsque je viens sur ce marché c’est surtout pour profiter des produits qui se cuisinent...

 

Ok. Un marché est un marché me diriez-vous. Peut-être, mais quand je viens ici je me sens presque chez moi. Et même si parfois le levé matinal est difficile (un dimanche matin !!! Lendemain de samedi soir, si vous voyez ce que je veux dire ;-)) j’ai, dès que j’arrive, envie de sourire tant la bonne humeur des commerçants est palpable. Si vous aussi vous y allez, je serais curieuse de savoir si vous avez la même impression ou si le fait de vivre ici fausse mon jugement ?!

Bon, entrons dans le vif du sujet : LA NOURRITURE !! Mon plus grand bonheur… héhé.

Adresse incontournable : Le Roi du boudin. Comme l’indique son nom, je vous assure que c’est le roi du boudin ! Mari et femme proposent dans leur camion (surélevé pour avoir l’ensemble des mets à portée des yeux) un choix impressionnant et alléchant (même cru !) de saucisses, charcuterie, plats préparés, rillettes, museaux, jambons… et bien sûr le fameux boudin noir. Mmmmmh…

Evidemment, l’accès au boudin se mérite ! Il faudra donc faire preuve de patience au bout d’une queue qui n’a d’égale que le bon goût de leurs produits. Dans mon sac, le charcutier glisse toujours un bout de saucisson aux herbes et piment que je mange immédiatement (oui oui, même à 10h du matin) en flânant entre les étals.

Autre arrêt obligatoire et autre pêché mignon : la boucherie chevaline ! Là, il faut vous diriger sous les halles. Miam un gros steak haché… Et puis tant qu’à être sous les halles, on en profite pour acheter une bonne miche de pain et quelques huîtres pour l’entrée (avez-vous remarqué, souvent les commerçants ajoutent une ou deux huîtres supplémentaires à votre douzaine :-) :-).

 

 

Qui dit viande, dit légumes ! Alors direction le maraicher/primeur (moi je vais toujours chez celui qui a une moustache) : trois salades pour 1€50, la bonne affaire ! Et ça ira parfaitement avec le steak haché de cheval. Des pommes et des patates pour le boudin du soir et voilà ! Mon panier est déjà bien chargé.

Ah non malheur ! J’allais oublier !! Un autre arrêt est obligatoire au petit fromager pour prendre un fromage de chèvre. Un repas sans fromage n’est jamais vraiment terminé. Chez moi, c’est quand il n’y a plus de fromage que l’on se décide à faire les courses ;-)

Petit conseil : tant qu’à être à La Pallice, je vous conseille de pousser le pas le long du boulevard Emile Delmas pour voir l’infrastructure de La Sirène, la Nouvelle Salle des Musiques Actuelles de La Rochelle. Et pour les photographes (et puis les autres aussi !), revenez le soir à la tombée de la nuit car au bout du boulevard Delmas qui longe les terrains du Grand Port Maritime (port de commerce), la grue N7, aujourd’hui hors d’usage est magnifiquement illuminée. C’est tous les soirs un festival de couleurs sur cette impressionnante et gigantesque grue à voir absolument.

 

Allez, il est temps de finir cet article car maintenant, J’AI FAIM ;-)

 

 

M = Le marché de La Pallice

1 = La Place de Verdun pour prendre le bus

2 = La boulangerie aux délicieuses tartelettes

3 = La Sirène

4 = La grue N7

Commentaires

«Bus La Pallice»

, Sophie jeudi 04 juillet 2013
Bonjour Isabelle, Pour vous rendre en bus le dimanche matin au marché de La Pallice, il faut que vous preniez le bus n°41 (arrêt Eugène Dor). Pour retrouver tous les horaires, suivez le lien ci-dessous : http://www.rtcr.fr/ct_100__Itineraires___Horaires.html A bientôt sur le marché alors ! ;-)

«Bus pour la Pallice»

, Isabelle (non vérifié) mercredi 03 juillet 2013
Il y a un bus le dimanche pour aller au marché de La Pallice?

Publier un nouveau commentaire

Votre commentaire :

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Visites

Notre sélection
La Rochelle tourisme

Réservez

Réservation

La Rochelle Tourisme
  • Français
  • English
  • Deutsch
  • Español