Aller au contenu principal

Le Gabut à La Rochelle

Le quai Georges Simenon, Gabut La Rochelle
Les Conteurs
favorite_border

Au pied de la tour Saint-Nicolas, entre le bassin à flot du vieux port et celui des grands Yachts, se trouve le Gabut et ses maisons colorées. La ville en bois fait aujourd’hui le lien entre le centre historique et le nouveau quartier des Minimes.

Un quartier entouré par la mer

Avec ses maisons en bois de couleurs vives, peintes en jaune, en bleu ou en rouge, le Gabut occupe une place centrale dans la ville de La Rochelle. Cet ancien quartier de pêcheurs a été entièrement réhabilité pour devenir aujourd’hui un lieu touristique animé.

Construit sur plusieurs niveaux reliés par des passerelles, le Gabut accueille à la fois des logements et des bureaux, mais aussi des boutiques, cafés et restaurants bordés de terrasses avec vue sur la mer. C’est ici que l’office de tourisme a pris ses quartiers face à la place de la Motte Rouge et à deux pas de l’Aquarium La Rochelle.

Le quai du Gabut

Orienté du côté du vieux port, le quai du Gabut réserve une longue série de terrasses de cafés et restaurants avec vue sur les voiliers du bassin à flot. On y accède depuis le quai Valin ou en empruntant la passerelle pivotante au bout du quai du Carénage. On y trouve une certaine tranquillité à l’ombre des arbres qui bordent le bassin.

Quai du Gabut La Rochelle
Les Conteurs
Vue sur le Gabut, le Bassin à Flot et le Vieux Port de La Rochelle
Les Conteurs
Passerelle Quai du Gabut La Rochelle
Les Conteurs
Quai du Gabut La Rochelle
Loic Lagarde
Quai du Gabut La Rochelle
Francis Giraudon

Le quai Georges Simenon

Exposé plein sud, le quai Georges Simenon offre une agréable vue sur le bassin des grands Yachts et le bassin des Chalutiers. D’ici, on peut admirer les frégates et vieux gréements qui font régulièrement escale à La Rochelle comme l'Hermione ou le Belém. Au bout du quai, on emprunte le pont levant du Gabut pour rejoindre la médiathèque ou le bus de mer.

Bassin des grands Yacht
Les Conteurs
Bassin des Chalutiers La Rochelle

Boire un verre au Gabut ?

Que ce soit le long du quai du Gabut ou du quai Georges Simenon, il est très agréable de flâner sur les terrasses de cafés de ce quartier maritime animé. Le soir, les étudiants aiment se retrouver dans les bars d’ambiance nichés au cœur du dédale des maisons colorées, à deux pas du quartier Saint-Nicolas.

EN SAVOIR +

L’antre du graff à la friche du Gabut

Si vous aimez les arts urbains, rendez-vous au bout du quartier du Gabut entre la tour Saint-Nicolas et le pont levant. Dans cet espace en friche, à l’angle du quai Simenon et de la rue de l’Archimède se trouvent les ateliers et entrepôts de l’ancien chantier naval, aujourd’hui à l’abandon. Ces derniers sont devenus des supports idéals pour la réalisation de fresques murales et graffs représentatifs du mouvement street art. 
 

Graff du gabut
Francis Giraudon

Véritable espace d’expression de l’art urbain, la friche du Gabut est devenue un espace ouvert créatif et populaire. Elle a aussi joué le rôle de tiers lieu avec l’installation durant trois étés d’une guinguette en plein air « La Belle du Gabut » ou encore la scène du Festival de musique électro Roscella Bay.

Aujourd’hui, la friche du Gabut fait l’objet d’une concertation citoyenne afin de co-construire un nouveau projet pour réhabiliter cet espace du quartier.

Les balades z'urbaines de LR

Les balades z'urbaines de LR

A la découverte de l'Art Urbain à La Rochelle : de la friche du Gabut aux ruelles de la vieille ville, le street-art égaye la ville.
La Rochelle Voir sur la carte

Le Gabut, toute une histoire !

Avant d’être le quartier que l’on connaît, le Gabut désignait la muraille marquant la limite sud de l’enceinte médiévale de La Rochelle. En 1568, on y ajoute un bastion à l’italienne « le Gabut » (de l’italien gabbione) qui donne son nom à la muraille puis au quartier.

Au cours du 17e siècle, on y bâtit des quais, des maisons d’habitation, mais aussi des magasins et un arsenal. En 1808, on inaugure le bassin à flot construit pour faciliter l’amarrage des navires sans subir le jeu des marées. 

Avec l’arrivée du chemin de fer à La Rochelle en 1857, les échanges entre la gare, la ville et les entrepôts portuaires se multiplient. La muraille est percée d’une porte avant d’être finalement démolie en 1887.

Tout au long du 20e siècle, le Gabut demeure un quartier portuaire occupé par la « Maison des éclusiers » destinée à loger le personnel dédié au fonctionnement du port et par des entreprises artisanales ou commerciales. À la fin des années 1980, les ateliers et chantiers quittent les lieux à la suite du déclassement des dépendances du Domaine public maritime. 

Les travaux du Gabut démarrent en janvier 1989. Le quartier prend alors des allures de Scandinavie avec la construction de maisons en bois colorées par le groupe danois Thorsen. L’architecture n’est autre qu’une évocation du long passé commercial que le port de La Rochelle entretenait avec la Scandinavie et la Hanse, l’union des villes marchandes d’Europe du Nord qui contrôlait le commerce maritime.

EN SAVOIR +
 

À chacun son style

Recommandés pour vous

En famille, à deux ou en solo... Retrouvez des idées avisées pour satisfaire toutes vos envies.