Les Tours de La Rochelle

Fred Le Lan
favorite_border

Classées Monuments Historiques depuis 1879

La Tour Saint-Nicolas 

Une légende raconte que la tour St-Nicolas a été construite par la fée Mélusine. Alors qu’elle volait au-dessus de La Rochelle avec les pierres d’un château détruit, son tablier se déchira. Les pierres en tombant les unes sur les autres auraient formé la tour Saint-Nicolas…

Cette tour dont la date de construction n’est attestée par aucun document historique, constitue avec la tour de la Chaîne, une porte d’entrée du Vieux Port de La Rochelle. Elle a rempli pendant des siècles la fonction de verrou défensif du front de mer de la ville. Véritable « donjon urbain » et demeure palatiale tournée vers l’océan, cet édifice militaire symbolise la puissance et la richesse de La Rochelle.

La tour achevée en 1376 et haute de 38 mètres, est bâtie sur de longs pieux de chêne enfoncés dans la vase et calés par des pierres. Mais durant sa construction la tour s’enfonce dans le sol instable et penche vers le Nord-Est. Elle est alors renforcée et à partir du 2ème étage, elle retrouve son aplomb. On aperçoit encore aujourd’hui ce léger déséquilibre.

La Tour de la Chaîne

Après l’achèvement de la tour Saint-Nicolas, la municipalité fait édifier la tour de la Chaîne de 1382 à 1390. Son nom provient de la grosse chaîne en fer qu’il fallait manœuvrer avec un treuil pour permettre l’entrée et la sortie des navires dans le Vieux Port. Le Capitaine de la Tour surveillait ainsi les mouvements des bateaux et percevait les droits et taxes de passage.

En 1472, la tour reçoit la visite du Roi Louis XI. Une légende raconte qu’il aurait gravé une inscription sur une vitre de la tour avec le diamant qu’il portait au doigt… 

Alors qu’elle sert de poudrière pendant la Fronde (soulèvement contre la monarchie lors de la minorité de Louis XIV), la Tour explose et reste 300 ans à ciel ouvert. D’importants travaux de restauration ont lieu aux XXème et XXIème siècles avec la reconstruction d’un chemin de ronde crénelé, la création d’une nouvelle toiture puis, la restitution de 2 étages à l’intérieur.

La Tour de la Lanterne

Les origines de la tour de la Lanterne remontent à la fin du XIIème siècle. Située à l’angle de la muraille du quartier St-Jean-du-Pérot, dernier phare médiéval de la côte atlantique, elle servit tout au long de son histoire de phare et de prison.

D’abord résidence du « Désarmeur des nef » chargé de désarmer les navires avant qu’ils n’entrent dans le port, elle est ensuite dotée d’une flèche monumentale et d’une lanterne pour guider les marins. Haute de 55 mètres de haut elle est alors visible de tout le pertuis d’Antioche (détroit entre les îles de Ré, Aix et Oléron) et participe au « Guet de la mer » pour la surveillance militaire de la côte.

A partir du XVIème siècle la tour sert de prison. On y enferme des prisonniers de guerre capturés en mer, des marins, principalement anglais, hollandais et espagnols. Des protestants au moment de la révocation de l’Edit de Nantes y sont également enfermés ainsi que des insurgés vendéens. En 1822, les « Quatre Sergents » meneurs d’un complot visant à renverser le roi Louis XVIII sont arrêtés à La Rochelle, deux d’entre eux sont emprisonnés dans la tour avant d’être guillotinés à Paris… une histoire qui lui vaudra entres autres le surnom de « Tour des 4 Sergents ».
 

vue sur l'océan
Sébastien Arnault

Grimpez jusqu’au chemin de Ronde

Points de vue exceptionnels

Des terrasses des tours s’offre à vous un panorama remarquable sur la ville et l’océan. Au loin, vous apercevrez une balise rouge, appelée balise Richelieu, qui marque l’endroit où le Cardinal de Richelieu avait fait construire la digue lors du Grand Siège.
 

Tour de Lanterne avec les illuminations nocturnes
Avrilleau Linda

Lumineuse Tour de La Lanterne

Un éclairage à voir

Entre 2013 et 2015, la tour de la Lanterne a fait l’objet de grands travaux de restauration : salle basse, extérieure, intérieur de la flèche et menuiseries, restauration des pierres de taille… La tour est alors dotée d’un nouvel éclairage qui souligne ses détails architecturaux. Une belle mise en lumière qu’il vous est désormais possible de découvrir à la tombée de la nuit.
 

Les Tours de La Rochelle sont ouvertes tous les jours sauf les premiers lundis de chaque mois (ainsi que le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre).

Les horaires :

Du 1er octobre au 31 mars
Tous les jours de 10h à 13h et de 14h15 à 17h30. 
Fermé les premiers lundis de chaque mois.

Du 1er avril 30 juin et du 1er au 30 septembre 
Tous les jours de 10h à 13h et de 14h15 à 18h30. 
Fermé les premiers lundis matins de chaque mois.

Du 1er juillet au 31 août : 
ouverture des 3 tours de 10h à 18h30.

Dernier accès : 45 minutes avant la fermeture.

À chacun son styleRecommandés pour vous

En famille, à deux ou en solo... Retrouvez des idées avisées pour satisfaire toutes vos envies.