Aller au contenu principal

L’art de goûter aux fruits de mer à La Rochelle

Dégustation de fruits de mer dans une assiette
1duvetpour2
favorite_border

Huîtres de Charente-Maritime, moules de bouchot, coquillages et crustacés : savourez des fruits de mer lors de votre escapade à La Rochelle ! Laissez-vous séduire par la gastronomie marine pour faire le plein d’iode et de vitamines.

Déguster des huîtres à La Rochelle

Spécialité culinaire incontournable de la Charente-Maritime, les huîtres demeurent un mets d’exception à savourer en hiver. Sur les étals du marché, au restaurant ou dans un bar à huître face à la mer, laissez-vous tenter par une dégustation d’huîtres à La Rochelle !

Bacs à huîtres
Les Conteurs
Huîtres de Charente-Maritime

L’Huître Charente Maritime, un produit de caractère

Véritable marque gastronomique, l’Huître Charente Maritime ou « Huître HCM » est un produit unique né d’un savoir-faire ancestral. Elle est cultivée en mer sur plus de 2500 hectares de parcs à huîtres qui s’étendent au large de La Rochelle entre les îles de Ré, Aix et Oléron. Savez-vous que deux à trois années d’élevage sont nécessaires avant de pouvoir déguster une huître de pleine mer ?

Huître de pleine mer ou affinée en claire ?

Avec son goût d’iode prononcé en bouche, l’huître de pleine mer s’apprécie sur le pouce ou lors d’un pique-nique entre amis. On l’accompagne volontiers d’un petit verre de vin blanc charentais et de pain beurré !

Mais ce qui fait la particularité de l’Huître Charente-Maritime, c’est l’huître affinée en claire : une spécificité unique au monde ! Sortie des parcs d’élevage, l’huître séjourne plusieurs semaines dans des bassins argileux qui étaient autrefois des marais salants. L’huître Fine de claires ou Spéciale de claire se distingue par sa saveur plus douce au petit goût de noisette qui se prolonge en bouche.

zoom_in

Devenir un expert en huîtres

Comment déguster une huître ou bien la cuisiner ? Retrouvez tous nos conseils pour devenir un véritable expert en huîtres.

Les paysages ostréicoles autour de La Rochelle

Et si vous en profitiez pour découvrir les sites ostréicoles proches de La Rochelle ? Prenez le temps de contempler le charme et l’authenticité des petits ports traditionnels de l’agglomération rochelaise :

  • À marée basse, une balade au petit port du Plomb à l’Houmeau promet une vue dégagée sur les parcs à huîtres de l’île de Ré où l’on observe le va-et-vient des chalands ostréicoles.
  • Entouré de carrelets, le port de la Pelle à Marsilly demeure un lieu authentique pour y acheter ses huîtres en direct du producteur ou les déguster face à la mer.
  • Le sentier allant du port du Loiron à Angoulins jusqu’à la plage d’Aytré dégage une atmosphère pittoresque avec ses petites cabanes témoins de l’ancienne activité ostréicole.
Marais ostreicoles vu du ciel
Loic Lagarde
Les Boucholeurs

Où trouver un ostréiculteur à La Rochelle avec cabane de dégustation d’huîtres ?

Laissez-vous tenter par une dégustation d’huîtres en direct du producteur. De la baie de l’Aiguillon à la baie d’Yves, vous trouverez différents établissements ostréicoles avec cabanes de dégustation.

Se régaler de moules de bouchot

La saison des moules, c’est en été ! Plat familial par excellence, les moules régaleront les papilles des petits comme des grands. Moules à la marinière, en mouclade, avec ou sans frites ou cuite en éclade, on l’apprécie de mille et une manières ! Mais une chose est sûre : ici on consomme local en choisissant des moules de La Rochelle.

Enfant dégustant des moules à La Rochelle
Destination Côte Atlantique © Farid Makhlouf
Moules La Rochelle

La moule de bouchot, kézako ?

La moule de bouchot tient son nom des pieux en bois plantés sur l’estran utilisés pour les cultiver. Ce mode d’élevage traditionnel consiste à recueillir le naissain sur des cordes en chanvre qui sont ensuite enroulées autour des fameux bouchots. Les moules y grandissent en un an, de l’hiver au printemps suivant. On peut donc les déguster dès le début de l’été.
 

Pieux Moules de Bouchots et mouette
Fred Le Lan
Bateau Mytiliculteur parmi les Bouchots
Fred Le Lan
Mytiliculteurs au travail
Fred Le Lan

La Charron, une moule d’exception 

C’est au nord de La Rochelle dans la baie de l’Aiguillon, au confluent des eaux salées de l’Atlantique et des eaux douces du marais poitevin que l’on cultive une moule d’exception appelée « La Charron ». Seules les communes de Marsilly, Esnandes, Charron (La Rochelle Agglomération) et l’Aiguillon-sur-Mer en Vendée ont droit à l’appellation.

Découvrir la mytiliculture à La Rochelle 

Pour en apprendre davantage sur la culture des moules, cap au nord de La Rochelle où cette activité y est présente depuis plusieurs siècles. En visitant le musée de la Mytiliculture à Esnandes, vous saurez comment les moules arrivent dans votre assiette !

Musée Maison de la Baie du Marais Poitevin

Maison de la Baie du Marais Poitevin

Nichée entre le Marais Poitevin et la Baie de l’Aiguillon, la Maison de la Baie du Marais Poitevin vous propose de découvrir le Musée de la Mytiliculture et l’église fortifiée d’Esnandes.
zoom_in

Balade coup de coeur

Une balade nature au cœur de la tradition mytilicole entre Esnandes et Marsilly.

Vous pourrez aussi suivre un parcours Terra Aventura à La Rochelle : "À la cache aux moules". Situé au village des Boucholeurs à Châtelaillon-Plage, ce parcours pédestre d’une petite heure promet une joyeuse promenade sur 3 km.

 

Où trouver une cabane à moules à La Rochelle ?

Vous cherchez une adresse pour manger des moules-frites à La Rochelle en toute simplicité, sans chichi et en circuit court ? Découvrez les cabanes des Moules Brothers à Chef de baie ou Marsilly !

Savourer un plateau de fruits de mer

Si l’huître reste l’un des coquillages phares d’un plateau de fruits de mer, la composition de ce dernier dépend à la fois de la saison et des arrivages de crustacés à la criée.

Plateau de fruits de mer
Sophie Nogues
Plateau de fruits de mer La Rochelle

Les coquillages du littoral rochelais

En hiver, c’est la saison des coques, des bigorneaux, des pétoncles et des palourdes. Ces délicieux coquillages sauront aussi séduire les amateurs de pêche à pied. Le bulot incontournable du plateau de fruit de mer se consomme quant à lui quasiment toute l’année.

Les crustacés incontournables

Pour composer un beau plateau fruits de mer, on mise à la fois sur la forme des coquillages et les couleurs des crustacés. La pleine saison de la langoustine, de la langouste et du homard s’étale d’avril à la fin du mois d’août. Si le crabe comme le tourteau est un vrai régal en juillet, on le trouve sur les étals toute l’année. 

La crevette grise et le bouquet (une petite crevette rose très recherchée par les gourmets) se dégustent plutôt à l’automne tandis qu’en hiver, on pourra se faire plaisir avec des oursins au goût iodé très prononcé.

Des crustacés labellisés « Savoir-Faire La Rochelle »

Sur les étals du marché ou chez les restaurateurs rochelais, pensez à vérifier la présence du label « Savoir-Faire La Rochelle ». Il garantit la qualité et la provenance de crustacés fraîchement débarqués du port de pêche de La Rochelle et issus d’une pêche durable et responsable.

 

Où déguster un bon plateau de fruits de mer à La Rochelle ?

Vous cherchez un restaurant renommé pour ses plateaux de fruits de mer ? Vous aimeriez commander un plateau de fruits de mer à emporter ? Voici notre sélection de bonnes adresses pour déguster des fruits de mer à La Rochelle.

À chacun son style

Recommandés pour vous

En famille, à deux ou en solo... Retrouvez des idées avisées pour satisfaire toutes vos envies.