La Rochelle, cité millénaire

Julien Chauvet
favorite_border

Née de la mer…

Histoire d’hier à aujourd’hui 

Affranchie des tutelles féodales, La Rochelle met à profit ses larges libertés et privilèges pour développer son commerce maritime grâce au marché prospère du vin et du sel. Indépendante, elle accueille les idées nouvelles de la Réforme et s’impose comme le bastion du protestantisme. Menace pour la politique d’unification du Roi de France, La Rochelle est anéantie lors du Grand Siège 1627-1628.

La mer évidemment, lui donne un second souffle avec les relations commerciales régulières vers la Nouvelle-France (Canada) et les Antilles. C’est le début d’un rayonnement intellectuel et artistique, l’apogée des grands armateurs dont certains s’illustrent tristement dans le commerce triangulaire. La Révolution et les guerres de l’Empire vont ensuite endormir la ville qui ne se réveillera qu’à la création du Port de Commerce de La Pallice, aujourd’hui 6ème Grand Port Maritime de France. 

Des années 50 à nos jours, la ville va connaître une forte poussée démographique. Des nouveaux quartiers périphériques voient le jour et de grands aménagements sont réalisés avec la volonté de toujours garder La Rochelle, belle, généreuse et innovante. Depuis le début des années 70, La Rochelle se démarque par une qualité de ville exceptionnelle : favoriser les énergies renouvelables, valoriser les espaces naturels, sauvegarder les paysages, protéger la biodiversité, permettre une mobilité durable… lorsque l’on parle d’écologie urbaine, le nom de La Rochelle y est presque systématiquement associé.

La Rochelle poursuit son développement durable et responsable par des projets à la fois ambitieux et raisonnés. Elle se dote d’infrastructures porteuses d’avenir en réinventant son passé, comme avec l’Espace Congrès créé dans l’ancien encan en 2004, La Sirène, salle des musiques actuelles aménagée dans un ancien hangar à grain du Port de La Pallice en 2011 ou encore, l’agrandissement du Port de Plaisance des Minimes en 2014.
 

Bouée cardinale en noir et jaune
Sophie Nogues

Suivez les chemins vers Québec

« Le Parcours Québec »

Ce circuit proposé à travers le centre historique de La Rochelle retrace au travers de 17 étapes, l’histoire qui unit La Rochelle et Québec. Installée sur la Place de La Motte Rouge, une bouée cardinale nord haute de 3,50 mètres marque le point de départ de votre balade. Interactive, elle vous permet de visualiser l’ensemble du parcours, illustré et enrichi de texte descriptifs.

Connectez-vous sur http://ow.ly/Ovj6302hcFu ou venez récupérer le plan et guide papier à l'Office de Tourisme !

des pavés dans la rue de l'escale
Fred Le Lan

Balade sous les arcades

Le charme de la Veille Ville

Un des charmes de La Rochelle est ses rues à arcades, spécificité à la ville dont la vocation marchande s’éveilla dès sa naissance. Elles permettaient ainsi aux commerçants d’étaler leurs marchandises tout en les protégeant contre les intempéries. On les retrouve rues des Merciers, Chaudrier, du Palais, du Minage… ne manquez pas de passer par la très jolie rue de l’Escale célèbre pour son sol pavé des pierres en provenance du St-Laurent (Canada) et qui servaient de lests dans les bateaux.
 

À chacun son styleRecommandés pour vous

En famille, à deux ou en solo... Retrouvez des idées avisées pour satisfaire toutes vos envies.